Recherches

CNR aborde les sujets brûlants de l'Expo 2015


Même leCNRretrousse ses manches se préparant à affronter lesujets d'actualitéqui caractérisera leExpo de Milan 2015, en particulier, avec leCNR, nous parlerons de la consommation des terres, de la désertification, du coût environnemental des aliments et de la migration des espèces agricoles.

Grâce àCNR le pavillon italien pourra compter sur un authentiquepôle scientifique, de nombreuses initiatives proposées parConseil National de Recherchejuste à l'intérieur du Palazzo Italia:

  • Food Print - Le coût environnemental des aliments
    Le coût environnemental des aliments vise à identifier et à qualifier l'impact des systèmes de production. Dans ce contexte, le CNR se concentrera sur l'impact de l'élevage également grâce àÉvaluation du cycle de vie. Vous pouvez en savoir plus sur le sujet avec notre article "Agriculture intensive et dommages environnementaux ».
  • L'évaluation du cycle de vie, c'est-à-dire le coût environnemental du produit de sa naissance à son élimination. Des études de cas seront présentées sur la durabilité des fermes intensives et extensives et sur la production d'aliments biologiques, tout cela également en relation avec la santé humaine.
  • Consommation foncière - Outils de dialogue
    Le thème de la «consommation des terres» ira àentrer en collisionavec la législation en vigueur en Italie. L'événement comparera les différents besoins: ceux des administrations publiques et ceux de l'environnement. Nous parlerons d'outils de gestion intelligents et de systèmes de surveillance.
  • Sécheresse, dégradation des terres et désertification en Italie et dans le monde
    Environ 21% du territoire italien est potentiellement affecté par la désertification et la dégradation de l'environnement. La crise économique actuelle peut amplifier les effets négatifs et, comme cela arrive souvent, les zones les plus à risque sont celles dedouze heures. Le CNR tentera de comprendre comment faire face à ces problèmes qui mettent en péril la santé du pays et de la planète entière.
  • La faim d'eau et son utilisation durable pour les systèmes de culture
    En Italie, plus de 60% de la consommation d'eau est liée à l'agriculture et une bonne partie de ce pourcentage est couverte par les déchets. La mauvaise gestion de l'eau doit cesser et le but de cet événement CNR est précisément de sensibiliser les acteurs du secteur. CNR présentera des outils innovants pour une gestion intelligente de l'eau au niveau territorial.
  • Agriculture de précision et utilisation durable des ressources
    L'agriculture de précision englobe pleinement toutes les questions liées à la gestion intelligente des ressources dans le domaine agricole. Technologies de surveillance et de gestion à distance, fertilisation intelligente, lutte antiparasitaire et défense ...

  • Migration des humains et des plantes: ensemble ou inséparables?
    À une époque caractérisée par le changement climatique et la désertification, il faut veiller à maintenir l'équilibre naturel d'un certainhabitat. Avec les «migrations», les espèces les plus fragiles pourraient disparaître complètement. On parle de biodiversité en focalisant la loupe sur les risques liés à la migration des plantes. Pour bien comprendre ce thème, IdeeGreen.it vous rappelle le cas de Alène rouge (sur la photo ci-dessus), arrivé en Italie en important des cocotiers d'Asie; le charançon rouge (Rhynchophorus ferrugineus) est venu détruire des centaines de palmiers ornementaux dans notre pays en raison du manque de prédateurs naturels.

Si vous avez aimé cet article vous pouvez me suivre sur Twitter, m'ajouter sur Facebook ou parmi les cercles de G +, les manières de social ils sont infinis! :)

Vous pourriez également être intéressé par l'article sur "Désertification en Italie et dans le monde


Vidéo: Cest quoi, une exposition universelle? - 1 jour, 1 question (Décembre 2021).