Recherches

L'énergie thermique de plus en plus issue de sources renouvelables


L'importance pour l'avenir de la production de l'énérgie thermique à partir de sources renouvelables réside dans le fait que la plupart de l'énergie que nous consommons pour produire du chaud et du froid et non pour allumer ou éteindre les ampoules. En Italie, 45% de la consommation finale totale est liée à la consommation de l'énérgie thermique (chauffage et refroidissement) qui dépassent la consommation d'énergie pour les transports (34%) et doublent largement la consommation électrique typique.

Les prévisions indiquent que d'ici 2030, il y aura une augmentation significative de la consommation de l'énérgie thermique à partir de sources renouvelables, ce qui donnera une forte impulsion aux matières premières, aux systèmes et aux technologies telles que la biomasse, les pompes à chaleur, le solaire thermique, la géothermie et le chauffage urbain.

Comment la production de l'énérgie thermique? Selon les données 2011 (dernières disponibles), la principale source d'énergie thermique est le gaz naturel (63%) suivi des produits pétroliers (diesel, GPL, fiouls ...) avec 17%, les combustibles solides (charbon) à 6% et 6% de la consommation de chaleur dérivée (cogénération). La consommation d'énergie renouvelable à des fins thermiques pèse un peu plus de 7% mais augmente constamment.

Un premier aspect important del'énérgie thermique est que la consommation finale se fait via des dispositifs ou des systèmes de production de chaleur installés chez les utilisateurs et non directement via un réseau de distribution, comme c'est le cas avec l'électricité. Cela aura un impact positif sur les industries connexes (production, vente et maintenance des technologies) qui, dans le cas des thermiques renouvelables, profiteront à l'économie nationale puisque les dispositifs ci-dessus sont souvent des produits de l'industrie italienne divisés en différentes chaînes d'approvisionnement (thermo-hydraulique, thermo-mécanique , agro-industriel). Par conséquent, les incitations, s'il y en a, profiteront à l'industrie tricolore au lieu de se retrouver à l'étranger.

Au cours des 20 dernières années, la consommation d'énergie thermique provenant de sources renouvelables a quintuplé

Un deuxième aspect, consécutif au premier et révélé par les tendances, est que la diffusion de la consommation de l'énérgie thermique produite à partir de sources renouvelables est déterminée par les choix des consommateurs finaux, des familles et des entreprises, et non par les grandes entreprises de production d'énergie comme cela se produit dans le secteur de l'électricité. Cela suggère que le choix de la source d'énergie, et des technologies avec lesquelles elle est consommée, viendra de plus en plus d'en bas et dépendra du degré de sensibilité des personnes.

Quelles sources renouvelables de l'énérgie thermique? Dans le cas de la biomasse sèche ligneuse, l'Italie a un bon potentiel et est également fabricant de poêles, chaudières et thermo-cheminées, qu'elle exporte en grande partie. D'une consommation majoritairement domestique, on pourrait passer à une consommation industrielle et de réseau, mais jamais détachée d'une gestion écologique et durable de la matière première bois.

Pour la consommation de l'énérgie thermique renouvelable à partir de pompes à chaleur aérothermiques (air-air ou air-eau) et géothermiques (cycle ouvert ou fermé eau-eau) le plan d'action national prévoit une forte augmentation d'ici 2020 et pour l'association Amici ella Terra qui traite des problèmes énergétiques, la diffusion de ces appareils sera encore plus grande.

Toujours pour le solaire thermique, le PAN indique une forte évolution dans la perspective 2020 (dans ce cas, cependant, les estimations des Amis de la Terre sont plus prudentes). Les 140 ktep de l'énérgie thermique consommé en Italie en 2011 (qui correspondent à 3 millions de mètres carrés de panneaux solaires thermiques installés) atteindra 1250 ktep en 2020 selon les Amis de la Terre (plus de 1500 selon les estimations du PAN).

Le front des utilisations directes de l'énergie géothermique, qui passe généralement par l'exploitation des eaux chaudes pour les bains thermaux, l'agriculture, l'aquaculture, l'industrie et le chauffage urbain. Selon les estimations de l'Union géothermique italienne, une croissance très importante est attendue d'ici 2030 pour la basse enthalpie directe.



Vidéo: Le solaire thermique à concentration Énergie#6 (Décembre 2021).